Réussir un puzzle facilement

Puzzle

Le puzzle est un jeu qualifié de « casse-tête » qui consiste à assembler un certain nombre de pièces les unes dans les autres afin de reconstituer un objet uniforme à deux ou trois dimensions. La difficulté de ce jeu de patience grandit à mesure que son nombre de pièces augmente. Cependant, il existe plusieurs combines pour faciliter votre progression dans la construction d’un puzzle dit « difficile » (1000 pièces et plus). Ce numéro du point culture vous offre donc conseils, trucs et astuces pour résoudre plus facilement ce genre de distraction addictive loin d’être une sinécure.

Le puzzle a été inventé en 1760 par le londonien, cartographe et graveur, John Spilsbury qui découpa des cartes représentant différents pays du monde et les a vendus comme moyen ludique d’apprendre la géographie. Cependant, ce cher monsieur était loin d’imaginer l’étendue de la difficulté que relève aujourd’hui ce casse-tête. Néanmoins je possède quelques astuces ainsi qu’une procédure simple pour résoudre plus facilement ce type d’énigme.

Commencez tout d’abord par trier vos pièces en fonction de leurs cotés et ce, à tous les niveaux de construction. Certes, cette très longue partie du travail est la moins attractive mais la plus nécessaire et vous demandera énormément de concentration afin de ne pas glisser une pièce dans un mauvais groupe par inadvertance. Ensuite constituez le cadre avec les pièces qui possèdent au moins un coté lisse. Cela vous permettra de délimiter la zone de travail et de gérer plus facilement l’espace.

La seconde étape consiste à assembler les pièces marquantes et singulières. Si par exemple, votre puzzle comporte un animal, un monument célèbre ou un personnage haut en couleur, formez ces images en premier lieu, le but étant d’éliminer le plus de pièces possible afin d’y voir plus clair et de se situer plus aisément dans l’espace.

La dernière étape mais non la moindre requiert de votre part, une excellente perception de la forme du puzzle. Regardez quelle pièce peut s’emboiter dans l’autre. N’essayez surtout pas d’encrer chaque pièce une par une, cela vous prendra beaucoup de temps et vous risqueriez d’aller trop vite et de par conséquent, manquer la bonne pièce par précipitation. Observez minutieusement chaque coté, chaque pointe, chaque boule et vous remarquerez qu’aucune pièce n’est semblable à l’autre.

Si vous suivez cette méthode de fonctionnement, vous ne devriez jamais rester bloquer sur un puzzle. Tout est question d’observation et de patience.

Voilà, votre culture est maintenant plus étoffée. La suite au prochain numéro du point culture.

7 commentaires

  1. Bonjour,
    Bien d’accord pour la lumière du jour, mais je ne peux en faire que le soir. Je met de l’éclairage partout, en haut sur les côtés, en angle, pour essayer d’avoir le moins de reflet possible, surtout pour les couleurs foncées qui se ressemblent. Mais je n’arrive pas à les éliminer. De plus, toute cette lumière est chaude et inconfortable. J’ai essayé quelques sortes d’ampoules. Avez-vous des suggestions? Merci! (Je fais des 3000 morceaux)

  2. Bonjour
    Je fais un puzzle de ,28000pieces j ai trié toutes les pièces mais beaucoup de couleurs se ressemblent avez vous un conseil à me donner pour avancer plus vite

    1. Bonjour,
      Tout d’abord, merci d’avoir consulté mon site. Ensuite, pour essayer de vous aider au mieux, parmi vos pièces d’une même couleur, avez-vous trié la forme des pièces ? Cela peut s’avérer très utile car dans la majorité des cas, deux pièces d’une même forme ne s’imbriqueront jamais l’une dans l’autre. Par exemple si vous devez constituer un ciel de haut en bas et de gauche à droite, vous chercherez une pièce dont la forme est différente de celle à coté et au dessus.
      J’espère vous avoir un peu aidé. Un puzzle de 28000 pièces demandent beaucoup de patience et de méthode.

  3. Bonjour, j’ai trouvé un vieux puzzle (300 pieces) chez mes parents, j’ai compté les pieces pour etre sur qu il en manque pas, j ai jamais fais de puzzle avant ( sauf l autre jour un de 49 pieces avec ma niece), j ai mis un jour entier pour assembler les 300 pieces
    Du coups, c est bien les puzzle, je viens de trouver la naissance de Venus de Boticelli, je suivrais vos conseils, qui me semble deja logique mais avez vous des conseils pour les daltoniens ? J essaye de séparer les pieces par sujet uniquement, il y a juste le decor a la limite ou je les trie par couleurs

    1. Bonjour Lionel,
      Dans un premier temps, séparer les pièces par « sujet » reste un excellent tri. Secondement, si vous avez des problèmes pour dissocier les couleurs, vous devriez vivement trier les pièces du décor (je pense par exemple au ciel bleu ou à une étendue d’herbe) selon leur forme. Cela vous permettra de jongler entre 4 ou 5 tas différents sachant que deux pièces à la forme identiques s’emboîtent moins souvent l’une à coté de l’autre. Soyez bien attentif également à la taille des embouts et des trous de chaque pièce. Cela vous évitera de toutes les essayer une par une. Enfin, pour un puzzle de 300 pièces, pensez bien à reconstituer le cadre, cela vous permettra d’y voir déjà beaucoup plus clair au niveau de l’espace.
      J’espère vous avoir éclairé 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s