Hyrule Warriors: une réjouissante surprise !

Hyrule Warriors

Nintendo et sa Wii U ont enfin décidé de mettre les bouchées doubles avec la récente sortie de Hyrule Warriors et la très prochaine venue de Super Smash Bros Wii U cet hiver. Concentrons-nous davantage sur ce mélange improbable entre l’univers de The Legend Of Zelda et la saga des Destiny Warrior qui fait de ce Hyrule Warrior l’une des plus belles révélations de la Wii U jusqu’à maintenant. Cette idée originale qui à priori révulserait la plupart des fans de l’œuvre de Shigeru Miyamoto, s’avère tout compte fait plaire à travers son contenu, son gameplay et son respect pour l’univers de Zelda. Cet article est dédié à l’un des titre les plus inattendus et réjouissants qui m’ait été donné de jouer sur Wii U.


Qui aurait pu imaginer voir un jour Link, Zelda et Gannondorf collaborer ensemble pour détruire des armées entières de gobelins au moyen de sorts et de techniques explosives projetant aux quatre coins d’Hyrule ces centaines de monstres aussi vilains que teigneux. Les studios Omega Force ont relevé ce pari fou – avec l’accord de Nintendo – de créer un beat’em all avec la série si classique et conventionnelle qu’est The Legend Of Zelda. Et il faut bien avouer que ce défi est plutôt réussi. Nombreuses sont les qualités qui embellissent ce jeu et rares en sont ces défauts.

Tout d’abord, Hyrule Warriors se distingue par son univers atypique. Dès les premières minutes de jeu, on est instantanément plongé dans cette ambiance fantastique et légendaire qui caractérise tant la franchise. On y retrouve les musiques les plus marquantes de la série, les décors merveilleux et nostalgiques des précédents volets comme le mont du péril, le temple de l’eau, le royaume du crépuscule, Célesbourg, la vallée du sceau ainsi que les personnages les plus charismatiques de ces dernières années. Nous pouvons à présent jouer avec Darunia, Midona, Ruto, Ghirahim, Impa ou encore Machaon. On redécouvre également les boss charismatiques tel que le roi dondongo, Ghoma ou Le Banni. Bref, une totale immersion dans la tradition des jeux Zelda.

A coté de l’aspect atmosphérique du jeu,  le contenu de ce dernier est d’autant plus riche qu’une véritable pléthore de possibilités nous est offert pour passer de nombreuses heures devant notre écran. Le mode scénario comprend des cinématiques magnifiques et tisse une histoire astucieuse. Cependant, d’autres modes comme l’aventure ou les défis contiennent des missions denses remplies d’originalité. Les 13 personnages jouables sont tous uniques dans leur gameplay possédant un panel d’armes et de techniques nombreuses et variées. Il vous faudra terrasser des milliers d’ennemis pour trouver les compositions et les combinaisons idéales. Ce défouloir intelligent impose donc un rythme réfléchi basé sur la résolution d’énigme et la collecte de différents objets (fragments de cœur, armes, matériaux, skulltulas d’or, fontaine des fées). Votre quête ne se résume donc pas à une simple baston gigantesque mais requerra justement votre plus grande intention.  A noter que le niveau de difficulté laisse place aussi bien aux débutants qu’aux joueurs confirmés.

Au niveau technique, tout est correct. Le gameplay est aisé, les caméras mobiles et l’interface aérée et facilement maniable. Le jeu est parfaitement prit en main au bout d’une heure de jeu environ. Coté graphisme, la Wii U démontre une nouvelle fois toute l’étendue de sa puissance. En effet, en plus de splendides cinématiques dans le mode légende, les anciens protagonistes de la Nintendo 64 ont eu le droit à une refonte visuelle les rendant plus réel. Il nous suffit de contempler Darunia, Ruto ou encore le roi Dondongo pour s’apercevoir qu’un vrai travail d’orfèvre a été réaliser par les développeurs d’Omega Force.

En conclusion, Hyrule Warriors est l’une des plus belles surprises de ces dernières années. Il a réussi à transposer le genre particulier qu’est le beat’em all sur l’univers anthologique et orthodoxe que demeure la série Zelda. Malgré une légère sensation de répétitivité par moment, et pour trouver un défaut aussi minime qu’il soit, Hyrule Warriors est une véritable réussite. Les amateurs de mêlées acharnées et les inconditionnels de la franchise Zelda trouveront tous les deux leur bonheur dans ce compromis tant insolite.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s