Lancelot ou le chevalier de la charrette par Chrétien de Troyes

Lancelot ou le chevalier à la charrette

Auteur et poète du XII siècle, Chrétien de Troyes est considéré comme le père  fondateur de la littérature française et inspirateur de la légende arthurienne. Il est l’auteur de nombreux romans de chevalerie, notamment « Lancelot ou le chevalier de la charrette » dont il est question dans cet article. Pierre fondatrice de notre culture chevaleresque, cet ouvrage est l’instigateur de notre imaginaire autour de la quête du Graal et des chevaliers de la table ronde. Retour sur un classique intemporel.


Lancelot le très courtois appartient au rang des chevaliers solitaires, qui trouvent leur bonheur dans la solitude et dans l’errance. A la recherche d’aventures, ils ne cesseront de voyager dans le but d’aider des personnes en détresse, de délivrer une population captive, de combattre le mal sous toutes ses formes, tel est le destin de ces chevaliers qui agissent au nom de Dieu. Ils préféreront la quête à son trésor, la difficulté à la facilité, la souffrance infinie d’un amour impossible. Ces chevaliers courtois et extrêmement exigeants sur le respect des principales valeurs de la chevalerie ont cependant tous un point commun, ils éprouvent un amour fidèle et intense envers une seule femme, constituant leur unique faiblesse. Lancelot ou le chevalier de la charrette raconte l’histoire de ce chevalier qui n’hésita pas un instant à perdre son honneur en montant dans la charrette d’un nain diabolique afin de retrouver la reine Guenièvre dont il est éperdument amoureux.

Ce roman, qui fait parti des premiers du genre, contient déjà tous les ingrédients d’une histoire cohérente, atypique et riche en contenu. Les personnages tous différents, détiennent une personnalité qui leur est propre et s’inscrivent dans une dynamique philosophique qui nous tend à s’identifier a eux. D’un classicisme écumé, l’histoire ouvre la voie à ce qui sera pour toujours, la ligne de conduite standard pour tout roman chevaleresque. Ecrit en vieux français, l’ouvrage n’en reste pas moins intemporel. Il incorpore des valeurs telles, que ce genre de récit entretient depuis toujours, notre imagination et nos inspirations qui établissent les fondements de notre patrimoine culturel.

D’un point de vue personnel, j’ai fortement apprécié cette œuvre qui fait parti sans l’ombre d’un doute, des grands classiques de la littérature française. La syntaxe, le vocabulaire ou encore la grammaire marquent l’époque à laquelle le livre a été écrit. Fort déplaisant au début, ce style d’écriture offre finalement l’immersion nécessaire à la compréhension du roman. Il nous plonge à cette époque où l’on ose croire que les braves gens et gentes dames s’exprimaient de cette façon. On reste donc dans une conformité symbolique qui consolide l’idéologie de chevalerie et de courtoisie autour de la quête du Graal et des chevaliers de la table ronde. Sans fioritures, la narration du roman ne s’attarde pas à des détails futiles, ce qui renforce le sujet et le message du récit. L’histoire est simple mais l’univers et le monde qui gravite autour y est complexe et illimité. En effet, les aventures et épisodes qui découlent de la légende des chevaliers de la table ronde et de la quête du Graal diffèrent selon plusieurs ouvrages et continueront par conséquent, d’exister selon l’interprétation de chacun.

Lancelot ou le chevalier de la charrette de Chrétien de Troyes constitue la base du roman fantastique et chevaleresque où l’imagination de chacun contribue à l’évolution de la légende arthurienne.

Publicités

Un commentaire

  1. A chaque fois que je lis sur la légende arthurienne, je suis obligé de penser aux personnages de Kaamelott d’Alexandre Astier. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s